Grenouille, poisson, éléphant, le nouveau bestiaire à archet!

Par Sabine Cormier, secrétaire ESTA-France

Chers collègues,

je souhaitais partager avec vous l'expérience des petits accessoires édités par Ruth BRONS via son site www.things4strings.com et dont l'accroche «Finally, an Instant  bow hold» promet une prise d'archet instantanée pour aider à la prise en main des violonistes/altistes et des violoncellistes.

Pour le violon et l'alto, il s'agit d'un kit appelé « Bow Hold Buddies », constitué d'une grenouille et d'un poisson à enfiler sur la baguette ; si pour la grenouille il faut démonter la hausse, le poisson se positionne sans aucune manipulation spécifique.

Pour le violoncelle, il s'agit d'un éléphant à enfiler après avoir démonté la hausse, son nom est « CelloPhant ». Les explications d'installation sont données clairement sur la pochette contenant les accessoires.

Voici comment fonctionnent ces différents accessoires :

grenouille et poisson en placele logement du pouce

Concernant ceux destinés au violonistes et aux altistes, il faut placer l'index et le majeur de part et d'autre de la grenouille tandis que le pouce se place en opposition dessous dans un espace moulé pour;

le petit doigt, lui, se place sur le dessus du poisson dans un petit trou prévu à cet effet, la fameuse « pinkie house » (maison du petit doigt) chère à Paul Rolland.

Eléphant dans la mainle pouce dans la trompe

Concernant l'accessoire destiné aux violoncellistes, l'éléphant forme avec sa trompe un trou qui constitue la place du pouce et sa forme bien arrondie permet de le prendre à pleine main.

Un grand merci à Victor et Mathurin pour leur participation.

 

Mon expérience auprès des enfants :

J'ai fait une double utilisation de ces accessoires : une à la maison auprès de mes enfants, l'un débutant le violon, l'autre le violoncelle, et une autre auprès de mes élèves violonistes dans ma classe du CRD de Lisieux.

Dans le premier cas, cela a correspondu aux débuts d'apprentissage de mes enfants, ils ont donc débuté l'archet avec ; voici ce que j'ai observé :

  • la prise en main fut immédiate et instinctive (ainsi que l'annonce le nom de ces petits objets « Instant bow hold»)
  • il n'y a pas eu vraiment d'explication verbale à donner, seul le positionnement des doigts autour de la grenouille a nécessité une intervention de ma part (l'enfant l'avait glissé entre majeur et annulaire car je l'avais installée trop bas sur la baguette, j'en ai donc changé le positionnement en la glissant plus vers la pointe, ce qui a réglé le problème)
  • si la grenouille a d'abord déclenché une réaction genre « beurk ! », le poisson et l'éléphant ont eu droit, eux, à un vrai coup de cœur !
  • concernant le son, il y a un véritable plus pour le violoncelle car l'accessoire est assez lourd, ce qui permet à un très jeune enfant (ici 5 ans et demi) d'obtenir un son timbré et sonore grâce à sa prise en main ergonomique. Cet effet se sent aussi au violon mais de façon moins évidente.

Concernant l'expérience avec mes élèves, j'avais besoin de m'en servir pour différents cas d'application que je vais vous décrire ci-après avec les remarques pour chacun d'eux (je tiens à préciser que m'étant procurée ces accessoires au mois de Janvier 2013, aucun de mes élèves n'était vraiment débutant à l'archet, l'apprentissage de la tenue ayant déjà été abordé au premier trimestre ; l'utilisation a donc été principalement à usage correctif ou en soutien à l'apprentissage) :

  • une élève de 10 ans ayant commencé le violon en Septembre 2012 voulait présenter le test d'entrée en classe à horaires aménagés qui a lieu début Avril ; l'utilisation de ces accessoires nous a fait gagner un temps considérable sur la maîtrise de l'archet et l'a aidée à développer son son
  • un élève de 10 ans aussi dont la main remontait en permanence le long de l'archet sans qu'il ne s'en rende compte, a pu prendre conscience de cela à l'aide du seul « poisson »(« Pinkie house ») ; l'année dernière, nous avions essayé le système de l'élastique autour de la hausse pour y glisser l'annulaire ce qui avait porté ses fruits mais pas de façon durable ; cette année nous avions mis de la « patafix » sous l'emplacement du petit doigt, ce qui facilitait l'installation mais ce qui ne lui permettait pas de prendre conscience de son déplacement dans le jeu ; par contre maintenant, il se rend compte de son mouvement lorsque son doigt quitte le « creux » du poisson. Cela lui permet, même quand il joue à la pointe, de rester en contact avec l'objet et de se repositionner correctement lors du retour au talon
  • une élève de 10 ans (encore!) avait beaucoup de mal à former sa voûte, le pouce se tendant inévitablement sans même changer de forme entre un positionnement au talon ou la pointe ; l'installation de la grenouille nous a permis de travailler sur la sensation « souterraine » du pouce et de chercher ensemble, à partir du moule proposé, un positionnement confortable et permettant une main ronde ; mais très gênée par le regard des autres sur cet accessoire (à l'orchestre), elle n'a pas voulu le garder longtemps (environ 6 semaines dont 2 de vacances), le résultat n'est donc pas encore très probant mais elle a compris et arrive à retrouver plus rapidement une position adéquate sans contrôle visuel
  • un élève de 8 ans serrait beaucoup index et majeur, non seulement l'un contre l'autre mais aussi autour de la baguette ; l'utilisation de la grenouille a permis de « créer» l'écart entre index et majeur, et, de part sa forme, les a obligé à reculer et à se dé-serrer de la baguette
  • enfin, 2 élèves débutantes de 7 ans, ont adopté un poisson et ont pu mieux positionner leur petit doigt, le creux étant assez important pour des enfants de cet âge, le maintenant en un bel arrondi


Il est certain que le délai est encore trop court pour conclure quoique ce soit concernant l'impact sur la tenue d'archet à moyen ou long terme mais il est indéniable que l'effet est assez immédiat sur un court terme, il s'agit ensuite de savoir s'en passer, comme toute forme de béquille !

Voici encore quelques photos des accessoires « nus » :

La grenouille et le poisson :

grenouille et poisson vus de côtégrenouille et poisson vus de devantgrenouille et poisson vus du dessus

Faire très attention lors du rangement dans les boites de violon car certaines sont très plates et la grenouille appuie sur la table du violon, il y a un risque de fente au niveau de l’ouïe droite.

C 'est arrivé chez moi et chez une élève.....dégâts collatéraux!

 

L'éléphant:

éléphant côté recto   éléphant côté verso

J'espère que ce petit rapport d'expériences vous aura donné une idée de ces accessoires et d'un petit aperçu non exhaustif de leurs utilisations possibles... n'hésitez pas à nous faire partager vos propres expériences sur le forum, cela intéressera beaucoup de professeurs!